Moselle mérovingienne

Aux sources

Le concept des grandes invasions est aujourd’hui totalement dépassé : ce n’était qu’une erreur d’interprétation historique, favorisée par le nationalisme du XIXe siècle. La conquête de la Gaule par les Francs se résume à une simple prise de pouvoir politique, sans aucun bouleversement ethnique.

L’empreinte germanique de l’espace mosellan toujours bien vivace - dialectes et toponymes - doit donc être réinterprété et débarrassé des a priori de l’historiographie traditionnelle, qui n’en faisait qu’un sous-produit de conquêtes extérieures.

Les recherches archéologiques des dernières décennies ont démontré que le poids de la romanité est resté prévalent en Lorraine mosellane, où la germanité doit y être appréhendée comme une empreinte ancestrale et un héritage antique.

Cet ouvrage est la version condensée d’une thèse de doctorat d’histoire, soutenue en 2013 par Alain Simmer.

Disponible aux Éditions des Paraiges (www.editions-des-paraiges.eu)

Audun

La numérisation d’anciennes diapositives permet une véritable redécouverte – en couleurs – de la nécropole mérovingienne d’Audun-le-Tiche (Moselle), fouillée de 1968 à 1985. Publiées dès 1988, ces 200 tombes du VIIe siècle n’avaient jamais bénéficié d’une mise en valeur iconographique de qualité.

Un ensemble tout à fait particulier, marqué par le recours systématique à la pierre, provenant de remplois gallo-romains, confère en effet aux sépultures un aspect original. Des rites funéraires rarement observés ailleurs - immobilisation des corps, décapitations – renforcent encore le particularisme de ce site

Une cinquantaine de photos couleur, une douzaine de clichés noir et blanc la plupart de grand format, permettent une plongée dans une archéologie de terrain authentique et originale, rarement accessible au grand public.

Un ouvrage de format 20 x 28 cm, couverture cartonnée,68 pages en quadrichromie.

Disponible aux Éditions des Paraiges (www.editions-des-paraiges.eu)